©Association Art Métropole     © Hadrien Frémont

  • Facebook Social Icon

Avertissement : Le contenu de ce site Internet est protégé par le droit d'auteur. Toute reproduction est interdite. / Warning: The content of this web site is copyrighted. Any reproduction is strictly forbidden.

Sarah Bénard et

Barthélémy Guyard-Chiappini

Les villes émotionnelles

Quatre maquettes, plans et coupes de logements, dimensions variable, materiaux divers, 2019

Barthélémy Guyard-Chiappini et Sarah Bénard sont tout juste diplômés de l’école nationale supérieure d’architecture de Versailles. Suite à une expérience professionnelle à New York, où ils ont été sensibles aux surprises que recelait cette ville, ils ont amorcé un travail de recherche d’un an sur les émotions dans l’urbanisme et l’architecture. En déambulant à travers des villes françaises, ils ont composé une bibliothèque de fragments d’architecture porteurs d’émotions.

 

Dans le cadre de leur projet de fin d’études, ils ont ainsi façonné quatre ville émotionnelles. Les émotions influencent nos perceptions et nos réactions, elles modifient notre façon «d’être dans-le-monde». Ce duo présentent quatre villes émotionnelles, imagées par des maquettes sensibles et des plans. Une tour infinie pour l’admiration, un essaim de tubes colorés flottant au-dessus des nuages pour l’enchantement, une ville centrifuge ceinturée de monuments pour le désir et des tubes en compression enjambant une faille pour l’oppression. Quatre villes finies qui proposent une réflexion sur la place des émotions dans la métropole.